En route...

Candidature à l’UNESCO de la Via Francigena

  • UNESCO-SOUTIENT-FRANCE-MYBER

En route vers la candidature à l’UNESCO de la Via Francigena.

La Via Francigena devrait faire partie de la liste des patrimoines mondiaux reconnue par l’Unesco.
Tout au long du Moyen Âge, Rome fut la plus importante de toutes les destinations pour d’innombrables pèlerins venant de toute l’Europe.
Ils cheminaient sur la Via Francigena. Cet ensemble de chemins qui reprenait notamment les voies romaines de l’Antiquité et s’enrichissait de nombreuses variantes, traversait les territoires actuels de la France, de la Suisse et de l’Italie.
De Canterbury à Rome la via Francigena retrace la route que suivit Sigéric pour se rendre à Rome en 990 afin d’y rencontrer le pape, et recevoir le pallium symbolique de sa nomination d’ Archevêque de Canterbury. Dans un manuscrit, il décrit les 79 étapes de son voyage de retour, de Rome à Canterbury. 48 étapes en Italie, 7 en Suisse, 24 en France.
Cette ancienne voie médiévale est aujourd’hui reconnue comme Grand Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe.
Tout au long du trajet les monuments historiques justifient l’inscription de la Via Francigena au Patrimoine mondiale de l’Unesco.
La route de pèlerinage Via Francigena a joué un rôle essentiel dans les échanges et le développement religieux et culturel au cours du Moyen Age.
Au même titre que les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Via Francigena mérite la découverte. Ce chemin remonte à 58 avant JC, à l’époque où Jules-César ouvre une route à travers la France par la « Route de Rome » ou la « Via Francisca ».
Les besoins des pèlerins se rendant à Rome à partir du Nord de l’Europe furent satisfaits grâce à la création d’un certain nombre d’édifices, dont beaucoup furent créés sur les sections françaises.
La Via Francigena est un témoignage exceptionnel de l’influence de la religion chrétienne dans toutes les classes sociales et dans plusieurs pays d’Europe au Moyen Age.
Son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco nous semble intéressante.
Cet itinéraire entre en France par ou non loin de Calais, puis traverse Wissant, Guines, Licques, Arras, Bapaume, Péronne, St Quentin, Tergnier, Laon, Reims, Châlons-en-Champagne, Brienne-le-Château, Bar-sur-Aube, Clairvaux, Châteauvillain, Mormant, Langres, Champlitte, Besançon, Ornans, Pontarlier, Les fourgs que nous avons choisis comme villes étapes majeures sur le parcours français.
Il ne fait aucun doute que la reconnaissance du Conseil de l’Europe puis celle de l’UNESCO, devraient constituer des éléments décisifs dans le renouveau de la via Francigena.

Aujourd'hui, Renaissance de la via Francigena en France travaille avec une vingtaine de personnes à préparer ce projet  en ayant un seul objectif vous faire participer à ce projet.
Re joignez nous...

Dès à présent copiez et diffusez le visuel ci-dessous et participez à ce mouvement de Renaissance.


Charles Myber
Renaissance de la via Francigena en France
contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce visuel peut être utilisé par tous,  pour l'intégration à un document imprimé et diffusé en grand nombre une autorisation préalable doit être demandée.
Merci et bonne journée


  1. Royaume-Uni, France, Suisse, Italie et Vatican sont les cinq États touchés par la candidature européenne des Chemins de la Via Francigena en étroite collaboration avec les régions et l’AEVF, organisme de coordination.
  2. « Parcourir la Via Francigena de Canterbury, en Angleterre, en passant par Calais, Arras, Reims, Besançon en France, en traversant les cantons suisses de Vaud et du Valais, les régions et les communes italiennes, pour arriver à Rome est une occasion unique pour connaitre une partie très importante de la géographie et de l’histoire de l’Europe » a dit le président M Tedeschi « Les chemins d’Europe, le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, la Via Francigena, les Vie Romei sont les parcours des pèlerins et, donc, ils sont marqués par une forte caractérisation spirituelle et religieuse ; les reparcourir met en évidence à quel point la racine chrétienne de l’Europe est profonde » a conclu le président.


Les monuments inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO sur la via Francigena en France
Vauban a transformé Calais en une Cité imprenable ! Le fort Nieulay, la Citadelle ou encore le Fort Risban sont des vestiges à visiter le temps d’une promenade. Le Beffroi de Calais est inscrit au Patrimoine de l’Unesco. Sérieusement endommagée durant la guerre, un programme de rénovation a redonné à l’église Notre-Dame ses lettres de noblesse. La bâtisse a subi de nombreuses influences architecturales à travers le temps et en fait un lieu de visite incontournable. C’est le point de départ de la via Francigena en France
Arras est réputée pour ses deux magnifiques places baroques qui forment un ensemble architectural unique au monde, son beffroi et sa Citadelle, tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Reims est reconnue par deux inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco : la première rassemblant la Cathédrale, le Palais du Tau et l’ancienne abbaye Saint-Remi et la seconde les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.
Avec deux cents monuments classés, une citadelle inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, le deuxième secteur sauvegardé de France, un patrimoine considérable, et l’un des mieux préservés, Besançon est sans aucun doute une cité d’exception.

Pour assuerer la promotion et la visibilité de la via Francigena


 


                  Découvrez
     notre sélection de cadeaux 
climat France
S'abonner à notre newsletter
De nombreux moulins sont ouverts à la visite et il ne tient qu’à vous de les découvrir...

Découvrez le blog de Charles Myber

La route des spectacles

Le club Les routes du terroir

Devenir partenaire aves Les routes du terroir

Les rendez-vous des routes du terroir