Nos nouvelles adresses
Alpettes
Carte de France

Hotel-restaurant le Cantarel

(69) Rhône

  • rhone
  • CDT69_mont-or-routes

Le département du Rhône est sans doute moins connu que le Pays Beaujolais. Ce terroir mérite une visite pour découvrir ses monts, ses vallées verdoyantes et bien sûr ses vignes.

Il faut visiter le vieux Lyon, au XVIIIème siècle c'était la ville des canuts ces hommes qui travaillaient des heures et des heures devant leurs métiers à tisser. Mais la deuxième ville de France a un riche patrimoine historique et c' est aussi celle de la bonne cuisine petite et grande.

Les coteaux du lyonnais proposent des panoramas de moyenne montagne où l‘on trouve fermes, châteaux et chapelles.

Enfin, le Pilat Rhodanien offre des sites préservés et des coteaux où l'on cultive la vigne.

Pour en savoir plus www.rhonetourisme.com

 

A ne pas manquer !

Le Pays Beaujolais
Dans ce pays où les vignobles occupent une grande place, vous trouverez aussi forêts et pâturages. De vieux villages et des châteaux, sont en harmonie permanente avec la nature.
Beaujeu est la capitale historique du Beaujolais. La ville garde l'empreinte de son passé. Son déclin au XVème siècle vit l'affirmation de Villefranche comme capitale économique.
Les villages perchés offrent un beau circuit. Ternand, cité médiévale fortifiée domine de son promontoire la Vallée de l'Azergues. Son église romane et les ruines du château sont à découvrir.
Poursuivez jusqu'à Bagnols, où le château du XVième aménagé en hostellerie, et les vieilles maisons du pays, vous attendent.
Charnay, avec ses demeures des XVIème et XVIIème siècles, son église avec son abside et son clocher de style roman mérite votre visite.
Puis la route vous mène à Chessy, Chamelet , Lamure-sur-Azergues, Les Echarmeaux ,...
Franchissez le Fût d'Avenas. et arrivez à Juliénas, Chénas et Fleurie qui proposent de beaux crus.
Il faut découvrir Oingt, avec ses châteaux médiévaux des XIème et XIIIème siècles, ses ruelles, ses échoppes. Du haut du donjon, vous admirerez le Pays Beaujolais!
Au pied des collines, en plein coeur des vignobles, le Château de Corcelles dresse ses tours. A découvrir également les Châteaux de Jarnioux, Montmelas et des Tours.
Une visite à la Maison du Beaujolais à St Jean d'Ardières est intéressante ainsi qu'au Musée de la Vigne et du Vin à Vaux en Beaujolais.
Au premier rang des vins primeurs, le beaujolais nouveau est un succès incomparable. Il est le vin de la fête. On l'aime ou on le déteste. Tout le monde en parle. Il est issu du gamay noir à jus blanc, cépage, le plus apte à produire des vins jeunes, gouleyants, fruités ...
Mais, le Beaujolais ne se résume pas au Beaujolais Nouveau. Même si celui-ci est le plus connu, il ne faut pas oublier les autres appellations. Car si Beaujolais s'écrit avec un S, c'est parce qu'il y en a 12.
Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié, Saint Amour sont les 10 crus du Beaujolais. Pour les découvrir, suivez la route du Beaujolais

Les Monts du Lyonnais
Des Monts d'Or aux monts du Lyonnais jusqu'aux vallées de la Saône et du Rhône, les vignobles et les vergers fleurissent autour des prieurés et des villages en pierre… A deux pas de Lyon, c'est un véritable jardin d'abondance : poires, pêches, cerises, fruits rouges, ...

Lyon
Inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1998, Lyon fait partie des plus belles villes françaises.
Lyon a restauré ses quartiers anciens en respectant l'époque et le goût de leurs bâtisseurs, elle a coloré et illuminé ses façades, elle a conservé ses œuvres d'art, préservé son patrimoine : la soie, l'imprimerie, le cinéma, l'automobile.
Le Vieux Lyon héritage des grandes familles florentines du XVIème siècle déploie les façades de ses maisons Renaissance le long des rues piétonnes. La colline de Fourvière dominée par la Basilique offre un panorama qui s'étend jusqu'aux Alpes.
Les théâtres antiques du Ier siècle de notre ère et le Musée de la Civilisation Gallo-romaine constituent l'un des plus riches pôles archéologiques français.
Entre le Rhône et la Saône les boutiques élégantes du quartier de la « Presqu'île » rivalisent avec celles des grandes capitales.
Vingt-quatre musées forment un parcours culturel de haut niveau.
Pour retrouver l'ambiance des tisseurs de soie, il faut monter à la Croix Rousse un quartier situé sur l'autre colline baignée de lumière.
Les « Mères » lyonnaises ont transmis aux chefs d'aujourd'hui l'art de cuisiner une poularde demi-deuil, un tablier de sapeur, des quenelles ou une cervelle de canuts.Tous ces mets, lyonnais, sont au menu des Bouchons, restaurants typiques.

Les produits

Ici l'on trouve Le saucisson de Lyon d'une grande finesse de goût, il est pur porc, reconnaissable à ses petits lardons blancs en forme de losanges.

La rosette est l'une des nombreuses variantes du saucisson affinée dans les Monts du Lyonnais. De même composition que la rosette le Jésus se différencie par un hachage plus gros, ainsi qu'un boyau de porc court et large.

Le saucisson à cuire est souvent proposé en brioche.

Le cervelas à la peau rouge, se déguste nature, pistaché ou truffé, chaud ou froid, accompagné de pommes vapeur.

Les salades lyonnaises, salade de lentilles, pissenlits aux lardons et croûtons, ont une place de choix dans les bouchons.

Les produits tripiers sont à l'honneur : le tablier de sapeur mariné quelques heures au vin, avant d'être panée et frit. Le gras double est l'un des classiques.

L'andouillette lyonnaise n'est composée que de fraise de veau grossièrement hachée.

N'oublions pas, la quenelle, qui est une préparation à base de semoule de blé dur, de lait et d'œuf, à laquelle on associe du brochet, du veau ou de la volaille

La cervelle de canut est incontournable, ce fromage blanc battu avec des échalotes, fines herbes, vin blanc, vinaigre et épices.

Si le saint-marcellin est sur toutes les tables lyonnaises, dégustez également le saint Félicien.

Le tout évidemment arrosé d'un vin des côtes du Rhône ou du Beaujolais.

Sur la route des bonnes adresses

  • Découvrez les loges St Jean, alliant modernité et romantisme, le tout situé en plein centre du Vieux Lyon
  • A la recherche d'un hébergement à Lyon ? Evasion Loft est une chambre d'hôtes située dans le 6ème arrondissement à 2mn du métro Massena.
  • Christine Gesse et Grégoire Lamy vous proposent de vous recevoir dans leur maison d'hôtes de La Verrière , maison de charme 3 épis de 5 chambres, à proximité du GR 76, tout près des crus du Beaujolais.

Un lien vers votre site ? En cliquant ici...

Derniers articles

La route des savoir-faire

En sillonnant ces routes vous découvrirez des paysages variés et des personnalités attachantes dont vous apprécierez la qualité du travail.


Lire la suite...

Sur la route des crèches, santons et salons

La réalisation de la crèche est un moment important de la vie familiale en Provence : on dispose en famille les santons ou “petits saints” souvent transmis de père en fils, dans la crèche.


Lire la suite...

La route des stations villages et terroir

Partez à la découverte des stations "terroir" avec Charles MYBER. Que ce soit en Auvergne, dans les Pyrénées, en Savoie, dans le Jura ou dans les Alpes, il n'est pas trop tôt pour réserver.


Lire la suite...

Les coups de coeur de Charles MYBER

Je souhaite vous faire partager mes voyages, mes découvertes, mes lectures et quelquescoups de coeur ou coups de gueule (c'est selon !)


Lire la suite...

Mon GR® préféré

Quel sera le « GR® préféré des Français 2021 » ? C'est à vous de le décider !


Lire la suite...
01234

Suivez-nous

Sur FaceBook

sur Twitter


Découvrez
notre sélection de cadeaux
climat France
S'abonner à notre newsletter
De nombreux moulins sont ouverts à la visite et il ne tient qu’à vous de les découvrir...

Identification

Découvrez le blog de Charles Myber

Les rendez-vous des routes du terroir

Le club Les routes du terroir

Devenir partenaire aves Les routes du terroir

La route des spectacles